La nouvelle lune du 30 septembre —

 

La nouvelle lune du 30 septembre, version de mon amie Ayung Dari. 

 

 

Cette nouvelle lune, appelée lune noire est la première de l’automne & se manifeste comme un rayon de lumière, une forme d’initiation à quelque chose de neuf énergiquement. Comme un nouveau départ, cette nouvelle lune est une sorte de boussole du subconscient qui régénère la confiance en soi et nous réaligne vers une […]

via La nouvelle lune du 30 septembre —

Publié dans Non classés | Laisser un commentaire

Ce qui est beau est l’image du vrai et du bon (lunaison du 30 septembre 2016)

man-343674_1280

Image: Pixabay

 

La culture, ce n’est pas ce que tu sais, c’est l’invisible substance dans laquelle croît ce que tu penses.
Conférence [ Philippe Bartherotte

La culture est basée sur l’individu, les médias mènent vers l’uniformité; la culture éclaire la complexité des choses, les médias les simplifient.
Milan Kundera/Entretien avec Antoine de Gaudemar, février 1984.

Deux nouvelles lunes à l’intérieur d’un même mois.  La prochaine rencontre entre les luminaires, aura lieu le 30 septembre prochain (20 h 12 heure du Québec).  Dans le signe de la Balance, avec comme compagnon Jupiter qui vient tout juste d’entrer dans ce signe. Les valeurs de la Balance parlent de beauté, d’harmonie, d’équilibre.

9ième degré de la Balance, l’image symbolique (Sabian) est celle-ci :

Dans une galerie d’art, trois «vieux maîtres» accrochent au mur d’une salle spécialisée. Parfois, ils semblent se parler.

astro_2qe_282_lunaison_30_septembre_2016_ho-53443

Quelques interprétations de ce degré :

  • Besoin de retourner à la source des choses;
  • Les «vieux maîtres» peuvent faire référence à des sagesses anciennes auxquelles notre société puisse puiser;
  • Degré qui évoque une communication différente, parfois silencieuse. Il est bon de s’éloigner des mondanités et de ses superficialités pour chercher plutôt, la substance et l’authenticité;
  • Approfondir le concept de l’héritage culturel et avoir un regard nouveau sur la signification de l’art dans notre civilisation;
  • Sur un plan individuel, plonger en soi afin de trouver des solutions nouvelles à d’anciens problèmes. Même si le signe de la Balance est celui de la sociabilité, cette nouvelle lune nous rappelle de ne pas négliger l’introspection (sextile Saturne-Sagittaire) et veiller à ne pas se laisser distraire inutilement par des futilités. Il faut maintenir un équilibre et rester concentré sur des objectifs élevés et «élevants»;
  • Respect, vénération et révérence pour la beauté sous toutes ces formes. La beauté véritable, pas celles qui est dictée par les normes et stéréotypes d’une société. La beauté naturelle, celle de la nature, celle présente à nos yeux au quotidien.

 

Dans les aspects de plus longue durée, il y a bien sûr ce carré Saturne aux Noeuds lunaires et à Neptune.  Il s’agit d’un transit qui nous ébranle profondément dans ce que nous croyons. L’Axe Vierge-Poisson est un appel à devenir des «mystiques» concrets, pratiques. Il s’agit de trouver maintes façons d’incarner l’Esprit . La Vierge nous rappelle qu’il faut se relever les manches et travailler. Nous avons besoins des «artisans» compétents, humbles et prêts à servir et à guérir l’humanité  (Noeud Nord en Vierge).

La beauté est une manière de résister au monde, de tenir devant lui et d’opposer à sa fureur une patience active. 
Christian Bobin, Autoportrait au radiateur.

Développons une philocalie (mon nouveau mot du jour!), notre amour du beau dans le sens philosophique et spirituel. Ce qui est beau est l’image du vrai et du bon.

Il faudra surveiller tout particulièrement la prochaine Pleine Lune qui sera au Périgée, signifiant une Super Lune. La pleine lune nous apparaîtra plus grosse car plus proche de la Terre. Ces pleines lunes sont particulièrement puissantes, notamment sur la nature (ex. marées plus grosses).

 

Phases lunaires du mois :

  • Phase du Croissant : 4 octobre
  • Premier Quartier : 9 octobre
  • Phase Gibbeuse: 12 octobre
  • Pleine Lune (23 degrés 14 min. Bélier-Balance) : 16 octobre- au Périgée (une Super Lune donc).
  • Phase Disséminatrice : 19 octobre
  • Dernier Quartier : 22 octobre
  • Balsamique: 26 octobre
  • Nouvelle Lune : 30 octobre

**Mode d’emploi lunaire :  La Phase de la Nouvelle Lune est propice à la formulation d’un projet, d’un rêve, d’une intention. La Phase du Croissant est favorable à la mise en oeuvre alors que le Premier Quartier, c’est le temps de s’activer dans le sens de ce projet. Revoir et perfectionner sa démarche ou son objectif lors de la Phase Gibbeuse. Faire un premier bilan lors de la Pleine Lune. Le moment de la Pleine Lune est favorable au alliances et aux associations. Si on a une performance à offrir, c’est le meilleur timing!  Pour les activités de de communication, on préfère la Phase Disséminatrice.  Le Dernier Quartierdemande de s’arrêter pour un état de situation et un réorientation en vue du prochain cycle.  On se retire, on termine et on ferme, lors de la Phase Balsamique. 

(**Extrait de l’Agenda Soli-lunaire 2016)

©MGemme

 

 

Publié dans Cycle de la Lune, Lunaisons | Laisser un commentaire

Évolution vers la coexistence (signe de la Balance)

horses-1335015_1280

Le zodiaque: la voie de l’existence

Toute la nature s’exprime par les cycles de la naissance, de l’existence et de la mort. L’homme, en tant que partie de cette nature, est indissolublement lié à cette relation cyclique. Les métamorphoses que nous pouvons observer en un an dans la nature sont pour ainsi dire symboliquement reproduites dans la succession des signes du zodiaque. Les douze signes sont des symboles d’Énergies bien précises qui concordent avec les vibrations qui appartiennent à une période donnée de l’année.

Signe : Négatif (Féminin)/Mutable/Terre

L’un des points capitaux de développement humain, qui se manifeste dans la phase de la Balance, est la coexistence avec les autres sur une base d’égalité, et surtout avec le partenaire. 

Le signe Balance marque le début de l’automne: dans la nature, le rétablissement de l’équilibre commence avec la chute des feuilles pour que puisse se former un nouvel humus fertile. Ainsi, le sol appauvri par la croissance et la floraison est à nouveau nourri. Le germe d’un nouveau printemps est déposé de même que, dans la phase de la Balance, le germe d’un développement plus complet des relations avec autrui est déposé chez l’homme. Il pourra ainsi prendre conscience de ses aspects mal éclairés et peut-être même apprendre à connaître son propre partenaire intérieur (Anima et Animus).  De cette manière, l’homme peut mieux pénétrer en lui-même et aller regarder ce qui se passe en lui, ce qui concorde avec la période automnale de la nature dans laquelle tout ce qui est à l’extérieur disparaît lentement et où la vie se retire dans les profondeurs secrètes de la terre.

Le signe Balance se trouve à l’opposé du signe Bélier, le tout premier commencement de l’individu où l’homme s’est lui-même placé au centre. Dans la phase de la Balance, c’est l’autre qui vient se situer au centre. Dans la phase du Bélier, il était question de la croissance intérieure par laquelle l’individu attirait tout à lui; dans la phase de la Balance, la croissance se situe à l’extérieur, de sorte que tout est en rapport avec l’autre et avec le rôle de l’autre dans sa propre existence. 

Rencontre avec l’autre qui l’obligera à contacter son propre inconscient. Inconscient inaliénable qui se reflète dans l’autre. Le natif de la Balance apprendra beaucoup de ses rencontres, de ses confrontations sociales. Il désire des relations aussi parfaites que possible, desquelles il établi ensuite, des mesures et des règles. L’objectivisme de la conscience s’établira ainsi par les rapports sociaux et la fréquentation des autres. 

Le type Balance est largement ouvert à tout ce qui se passe autour de lui dans la société. De ses contacts, il recherche des informations et connaissances nouvelles qui le stimulent sur le plan mental (signe d’Air). C’est une réaction à la phase de la Vierge dans laquelle l’homme s’est lui-même tellement scruté dans tous ses détails qu’il a fait naître le besoin de trouver quelque chose de neuf en dehors de lui.

Le natif de la Balance peut se trouver dans un état de déséquilibre émotionnel du fait que chez lui, la fonction de pensée est fortement accentuée au détriment de la fonction affective. C’est alors que l’on voit apparaître la Balance «changeante», «hésitante», «frivole», «inconstante».  La recherche d’équilibre est au cœur de sa mission de vie (lire Regard sur le signe de la Balance).

Lire aussi :  Le Don de la Balance ; se sentir à l’aise en toute circonstance.

 

Source : L’horoscope et l’énergie psychique: une approche psychologique de l’astrologie par Karen Hamaker-Zondag, Édition Le Jour, 1983.

Publié dans Zodiaque | Tagué , | Laisser un commentaire