Cycles planétaires, Transits et progressions planétaires

Le cycle de sept ans

L’astrologue (philosophe et artiste) Dane Rudhyar suggérait que le développement complet de l’homme, comme personnalité individuelle théorique et archétypique, prend 84 ans, cycle complet d’Uranus.

number-1019725_640

À l’intérieur de ce grand cycle , il y a un sous-cycle de 70 ans. De la naissance à 35 ans, ce cycle est Croissant. De la naissance à 35 ans, la force vitale monte. Après la 36e année, il y a une repolarisation lente et progressive du corps ainsi que des structures psychiques. Le cycle entre donc, dans sa phase Décroissante.

 

cycle_70ans

 

Le point tournant de ce cycle de 70 ans :  la 35e année. 

La 35e année correspond souvent à quelque décision ou démarche particulière qui donne, à la conscience de l’individu, une direction tout à fait nouvelle.

Pendant chaque moitié du cycle de 70 ans, il y a 5 périodes de 7 ans, représentant le flot de la force vitale et l’établissement de cinq niveaux d’intégration : physiologique, volitif, psychologique, social et spirituel.  Ces niveaux peuvent être associés aux différents corps subtils des enseignements ésotériques : physique, éthérique, émotionnel-mental, causal et bouddhique. Le niveau Atmique correspond à la nature de l’ātman ; identifique à celle du Brahman à savoir : être absolu et éternel. Il est au-dessus de notre Monde physique, c’est la raison pourquoi il est exclu de l’énumération. Notre tâche à nous les terriens, consiste à bien intégrer chacune des cinq étapes.

 

Pour devenir une personnalité complète et créatrice, on doit essayer d’assimiler et d’intégrer en soi autant de l’univers qu’on le peut.

Si l’intégration s’accomplit, l’esprit descend dans la personnalité intégrée aux environ du 35e anniversaire (Le milieu du cycle de 70 ans). Une véritable intégration se reconnait par une vie lumineuse, créatrice, un pouvoir serein, une capacité de conduire les autres vers une plus grande intégration et une vie plus riche.

corps_prosveta

©Editions-Prosveta-Tableau-Ivano-Marchesani
CENTRES ET CORPS SUBTILS – aura, plexus solaire, centre hara, chakras…

 En astrologie évolutive, les complexes karmiques se retrouvent dans les corps inférieurs (corps correspondants à la personnalité) : Physique, Astral et Mental.  Le corps Éthérique est le corps le plus proche du corps physique. Le corps Astral est lieu des émotions. Enfin, le corps Mental est le domaine des idées et des croyances (racines) (Extrait de Cahier : Complexes karmiques en astrologie).

Les trois corps supérieurs : Causal, Bouddhique et Atmique correspondent à l’individualité. 

« Voyons maintenant les correspondances que nous pouvons établir entre l’arbre et nos différents corps. Les racines correspondent au corps physique, le tronc au corps astral et les branches au corps mental. Ensuite les feuilles correspondent au corps causal, les fleurs au corps bouddhique, les fruits au corps atmique » (Aïvanhov : « Vous êtes des dieux », Prosveta, 1997, p. 85).

 

PHASE CROISSANTE DU CYCLE :

  • De 0 à 7 ans : Développement du corps et des correspondances psychiques. Ajustement fondamental aux pressions extérieures (environnement).
  • De 7 à 14 ans : Développement du corps éthérique (corps vital). Construction du sens du «Je». Exercice des pouvoirs personnels.
  • De 14 à 21 ans: Développement du corps émotionnel-mental.  Orientation émotionnelle vers l’extérieur : les amis, le milieu…
  • De 21 à 28 ans : Développement du corps causal. Choix des associés et du style personnel de participation sociale. Rébellion contre la famille et la société. On tente de se sortir de la matrice familial et des pressions de l’environnement social.
  • De 28 à 35 ans: Développement du corps bouddhique. Libération du capital créateur de la personnalité. Possibilité d’une seconde naissance.  La période de 27-30 ans  est un point-tournant des plus importants dans la vie humaine. Une période comparable, lors de la phase décroissante, est celle entre 56-60 ans.  À 28 ans, le retour de Saturne sur sa position natale nous offre l’occasion d’affirmer notre moi essentiel et à manifester notre destinée unique et personnelle.

    Le retour de Saturne marque l’occasion de donner un nouveau sens à sa vie, sur la base d’une attitude vraiment individuelle et d’une relation responsable au plus grand tout dont on peut être partie consciente et créatrice. Il est importante, aux environs de 28 ans, de transformer la relation à son propre passé de telle sorte qu’au lieu d’en être simplement l’expression, on puisse décider comment l’utiliser comme moyen d’apporter au monde, quelque chose qui n’existait pas avant soi. 

 

PHASE DÉCROISSANTE DU CYCLE :

  • De 35 à 42 ans : Culmination du potentiel physique et personnel. On développe et on cristallise l’attitude personnelle qui a commencée à se développer lors de la phase précédente (entre 28-35 ans).  C’est la «pleine lune» du cycle, un point d’éveil conscient. Purification de la personnalité et besoin de diriger sa propre vie. Pleine possession de ses moyens.
  • De 42 à 49 ans: Essais de nouveaux départs dans la vie. Souvent des rupture avec des habitudes  et des personnes. Un courant d’anxiété sous-jacent avec une impression générale de dernière chance. Coïncide avec les transits de la crise de la quarantaine.
  • De 49 à 56 ans : Responsabilité sociale importante mais avec souvent, une certaine rigidité mentale. La quête de sens s’impose. Uranus dans la 8e phase de son cycle; une phase régénératrice qui peut apporter des expériences spirituelles profondes.  Legs et transmission aux autres.
  • De 56 à 63 ans : Possibilité d’une troisième naissance (dans le cycle uranien). Expression de la qualité spirituelle d’être. Réorientation et transformation de la nature des relations sociales. Quatrième cycle des noeuds: une nouvelle tendance commence à se révéler à 56 ans et qui atteindra son apogée à 59-60 ans.
  • De 63 à 70 ans : Retour au niveau physique ou organique. Préparation de fin de vie. Sagesse rayonnante ou impression de vide. 63 ans est un âge crucial (Uranus carré décroissant et Saturne carré croissant).  Vers 66-67 ans, une nouvelle grande aventure dans le domaine spirituel peut commencer.
  • Au-delà de 70 ans :  Si le corps a supporté l’effort de l’étape précédente, il est possible de récolter les fruits de ce changement à 77 ans.

 

Prochain article :  Détails pour chacune des sept années du cycle.

Source : Les cycles du devenir de Alexander Ruperti.

MGemme

 

Publicités

2 réflexions au sujet de “Le cycle de sept ans”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s