Cycle de la Lune

Réflexion autour de la Lunaison du 27 janvier 2017

asia-704788_1280

La première Nouvelle Lune de l’année 2017 aura  lieu cette semaine. Le 27 janvier en soirée (19h07 au Québec et durant la nuit du 28, pour les ami-e-s du Vieux Continent).  le Soleil et la Lune se rencontrent dans le signe du Verseau. Les 3 premiers jours de ce mois lunaire est propice à l’émergence de nouvelles idées, à la mise en oeuvre de projets innovateurs, coopératifs et même, technologiques.   La phase de la Nouvelle Lune en est une d’inspiration et d’incubation. Lorsqu’elle est en Verseau, nous pouvons connaître des percées d’intuition fulgurantes.  La véritable mise en action doit cependant attendre la Phase Lunaire suivante, celle du Croissant.   La culmination de ce mois lunaire sera au moment de la Pleine Lune (et Éclipse) du 10 février prochain  (J’en reparle bientôt!).

Le degré Sabian symbolique de cette lunaison :

Un étendard se métamorphose en aigle.

L’image évoque la perspective pour un individu (et une société) de s’élever au-dessus de la mentalité commune. Le degré exprime un besoin de manifester dans la vie quotidienne, ses idéaux, ses désirs. Il y a une motivation à l’action, à la transformation. La symbolique de l’aigle est très chargée. Il y a une volonté de puissance et de prestige.

La Lunaison demeure toutefois, très chargée de l’énergie du signe des Poissons (En fait, seules la Lune et le Soleil occupent le signe du Verseau au moment de la Lunaison). Avec Neptune, Chiron, Vénus et Mars (et le Noeud Lunaire Sud) dans le signe voisin (des Poissons), il y a une composante neptunienne qui accentue la sensibilité, la réceptivité,  l’empathie, l’ouverture à l’inconscient et à la spiritualité.  Cet amas planétaire est de plus, en carré avec Saturne (en Sagittaire) exposant ainsi certaines vulnérabilités et blessures astro_2gw_296_lunaison_janvier_2017_ho-54172-23167affectives et émotionnelles. Pareil transit dans un thème individuel, teinte les relations d’une certaine tristesse ou déception. Sur un plan plus collectif, ce transit peut se faire sentir comme une difficulté à se sentir «relier» les uns aux autres. En découle une impression de solitude.  Il faut faire un effort pour sortir «de soi» et tendre la main. Dans son dernier livre, Ram Dass (Polishing the Mirror) évoque ses souffrances physiques et émotionnelles des dernières année. Expliquant la nécessité de les vivre totalement pour ensuite, être capable de s’en dissocier progressivement. Cohabitent en nous, trois formes de conscience, celle de la personnalité (l’Ego), l’Observateur et le Soi (la partie divine). Il n’y a que l’Ego qui puisse éprouver la souffrance. C’est donc en développant l’Observateur et notre partie Divine que nous pouvons transcender la souffrance et développer alors, une véritable compassion (et donc, d’être capable de tendre la main à l’autre).

Pour revenir sur l’image Sabian de la Nouvelle Lune, je serais tentée de dire que l’Aigle du ciel de Janvier 2017 ressemble plutôt à un Phénix. Après un séjour au Purgatoire, il renaît de ses cendres!  Il ne croyait pas survivre et pourtant, le revoilà, plus fort et complètement transfiguré.

À tous les mois, le moment de la Nouvelle Lune est une période qui doit être consacrée au repos. Du 27 au 30 janvier, soyons à l’écoute de notre inconscient, de nos intuitions. Prenons note de nos rêves.  La phase de la Nouvelle Lune est indiquée à la formulation d’une intention, d’un souhait. Dans 9 mois, un événement ou une manifestation peut survenir, en résonance avec ce qui est initié lors de la phase de la Nouvelle Lune.  La période de la Nouvelle Lune doit être utilisée à nourrir notre inspiration.

Phases lunaires du mois :

Phase du Croissant : 31 janvier en Poissons
Premier Quartier : 3 février en Taureau
Phase Gibbeuse: 7 février en Cancer
Pleine Lune : 10 février en Lion -Éclipse lunaire pénombrale
Phase Disséminatrice : 14 février en Balance
Dernier Quartier : 18 février en Sagittaire
Balsamique: 22 février en Capricorne
Nouvelle Lune : 26 février en Poissons- Éclipse solaire annulaire
**Mode d’emploi lunaire :  La Phase de la Nouvelle Lune est propice à la formulation d’un projet, d’un rêve, d’une intention. La Phase du Croissant est favorable à la mise en oeuvre alors que le Premier Quartier, c’est le temps de s’activer dans le sens de ce projet. Revoir et perfectionner sa démarche ou son objectif lors de la Phase Gibbeuse. Faire un premier bilan lors de la Pleine Lune. Le moment de la Pleine Lune est favorable au alliances et aux associations. Si on a une performance à offrir, c’est le meilleur timing!  Pour les activités de de communication, on préfère la Phase Disséminatrice.  Le Dernier Quartier demande de s’arrêter pour un état de situation et un réorientation en vue du prochain cycle.  On se retire, on termine et on ferme, lors de la Phase Balsamique.

(**Extrait de l’Agenda Soli-lunaire 2017 )

Cartes du ciel : Astrodienst (Site Web)

Photo du Phénix :  Pixabay

©MGemme

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de “Réflexion autour de la Lunaison du 27 janvier 2017”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s