Zodiaque

Union du personnel et de l’universel (le signe des Poissons)

gondolier-2018052_1280.jpg

Toute la nature s’exprime par les cycles de la naissance, de l’existence et de la mort. L’homme, en tant que partie de cette nature, est indissolublement lié à cette relation cyclique. Les métamorphoses que nous pouvons observer en un an dans la nature sont pour ainsi dire symboliquement reproduites dans la succession des signes du zodiaque. Les douze signes sont des symboles d’Énergies bien précises qui concordent avec les vibrations qui appartiennent à une période donnée de l’année.

Signe : Négatif (Féminin)/ Mutable / Poissons

Dans la phase des Poissons, nous constatons un virage de l’expérience de l’être de l’homme dans son sens universel vers l’expérience de l’être universel de l’homme au sein de sa propre personnalité, ce qui peut conduire au retour définitif de la personnalité à son état primordial. En réaction à la pensée du natif du Verseau, l’expérience vécue du natif des Poissons est purement affective. Cette fusion de l’expérience humaine humaine universelle et de la personnalité donne naissance à un esprit d’abnégation. Si vécu négativement, cela devient de la commisération ou pire, une désintégration totale de la personnalité. 

Le natif des Poissons est très sensible, émotif et sensitif. L’aspect mutable le rend propice à vivre des changements d’humeur. Le natif ne sait pas toujours que faire de ses sentiments (intenses). L’énergie psychique peut se déployer de divers côtés. 

Dans ce signe affectif, la réceptivité aux images et aux perceptions non tangibles est très forte. Le natif a souvent des dons de prémonition ou de double vue. 

Sa réceptivité aux ambiances, aux états d’âme et aux impressions qui se cachent derrière les faits concrets, le natif des Poissons a des dispositions mystiques. Le grand don dans le stade des Poissons, est de pouvoir canaliser et comprendre les sentiments et unir à ce qui est personnel, le caractère humain universel.  Si l’homme n’arrive pas à mener ces dispositions à bien dans le stade de développement des Poissons, il y aura de fortes chances que la personnalité se dissolve dans ce que C.G. Jung a appelé; les contenus archétypiques de la psyché. L’homme sera pris alors dans des chimères et dans des rêves. 

Le natif des Poissons travaille volontiers dans de grandes institutions collectives, et de préférence à l’arrière-plan. 

À ce stade du dernier signe des Poissons se situe l’accumulation de la sagesse définitive, le rassemblement en une seule unité de toutes les formes apparentes auxquelles le natif des Poissons a accès. Après la destruction de la forme (stade du Verseau), le stade de l’informe (stade des Poissons) où se trouve le noyau d’où pourra naître un nouveau cycle d’expériences dans la phase suivante (du Bélier). Dans la période des Poissons se situe littéralement le labourage qui, dans la nature, prépare les plantations et les semis.

Source : L’horoscope et l’énergie psychique: une approche psychologique de l’astrologie, Karen Hamaker-Zondag, Éd. Le Jour, 1983.

Photo:  Gondolier, Pixabay.

©MGemme

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s