Cycle de la Lune, Lunaisons

Le Grand Rêve (Réflexion autour de la Lunaison du 26 février 2017)

dream-catcher-168659_1280

Nous approchons tout doucement de cette nouvelle lunaison dans le signe des Poissons. L’hiver 2017 porte le sceau de Neptune puisque la lunaison de janvier était déjà très marquée par cette énergie «Poissons». Mentionnons également que cette la Nouvelle Lune du 26 février s’inscrit dans une certaine continuité, avec l’éclipse lunaire du 10 février dernier. Bien évidemment, les natifs des Poissons seront plus naturellement influencés par cette éclipse. Les personnes ayant une planète personnelle entre les 3 et 13 degrés du signe (Poissons), pourront la ressentir tout particulièrement.

Une éclipse est toujours l’indice qu’il faut se préoccuper de quelque chose de précis dans notre vie (la Maison astrologique dans le thème natal, où elle se produit).  Il faut être prêt à s’investir totalement dans cette nouvelle aventure.  

 

astro_2anz_300_lunaison_fevrier_2017_ho-53269-13261

Dans le Ciel dressé au moment de la rencontre Soleil-Lune, on remarque un encadrement de Neptune d’une part, du Noeud Lunaire Sud et de Mercure d’autre part. La première semaine du mois de Mars, le Soleil se joindra à Neptune.   La première semaine du mois lunaire favorise l’inspiration, le renouveau spirituel, les phénomènes de conscience élargies (rêves, transes, intuitions…).  C’est également le moment pour formuler un Grand Rêve, une nouvelle vision de soi et du Monde. 

La Lunaison en Poissons accroît le besoin d’échapper et de transcender la réalité. Ce peut être un mois fécond pour les artistes et créateurs. Les frontières du Moi deviennent poreuses, nous donnant accès à des dimensions supérieures.  Neptune nous parle de notre potentiel pour la grâce et pour les réalités spirituelles.

La Lunaison sera conjointe à une étoile fixe; Skat (8 degrés des Poissons):

En Chine, elle est Yu Lin, ce qui signifie les «Plumes» ou les «Ailes» et les «Forêts» et nous ramène à l’idée du guerrier porteur de lumière, et montre que l’âme arrivée à ce degré accepte l’engagement de servir le Ciel afin de retrouver ses ailes et de sortir du cycle de l’involution. Si le natif écoute sa voix intérieure et à une recherche spirituelle, cette étoile apporte la protection.

Cette étoile demande un engagement spirituel dans une pratique régulière et un travail en groupe. Elle facilite le travail sur le corps de rêve.

Chemin d’étoiles-Nicole Bartolucci

1024px-john_william_waterhouse_-_magic_circle
Magic Circle, John William Waterhouse, 1886

Souhaitons que les Eaux de Neptune, compatissantes et empathiques, amoindrissent les facettes défiantes et violentes du carré Mars (Bélier) Pluton (Capricorne)…

Le processus neptunien est extensivité hors de soi; résonance à l’âme du groupe: race, classe; appartenance à la communauté, adhésion au souffle du temps, alignement sur un infini de subjectivisme cosmique, dans une universalisation où tous les fleuves coulent dans ses propres artères, tous les feux consument ses propres nerfs, les coeurs de tous les hommes battent dans le sien, sa dansante étoile intérieure tournant avec toutes les galaxies…

J. Chevalier, A. Gheerbrant. Dictionnaire des symboles

 

Phases lunaires du mois :

Nouvelle Lune et Éclipse solaire annulaire : 26 février en Poissons
Phase du Croissant : 1er mars en Bélier
Premier Quartier : 5 mars en Gémeaux
Phase Gibbeuse: 8 mars en Lion
Pleine Lune : 12 mars en Vierge-Poissons
Phase Disséminatrice : 16 mars en Scorpion
Dernier Quartier : 20 mars en Capricorne
Balsamique: 24 mars en Verseau
Nouvelle Lune : 27 mars en Bélier
**Mode d’emploi lunaire :  La Phase de la Nouvelle Lune est propice à la formulation d’un projet, d’un rêve, d’une intention. La Phase du Croissant est favorable à la mise en oeuvre alors que le Premier Quartier, c’est le temps de s’activer dans le sens de ce projet. Revoir et perfectionner sa démarche ou son objectif lors de la Phase Gibbeuse. Faire un premier bilan lors de la Pleine Lune. Le moment de la Pleine Lune est favorable au alliances et aux associations. Si on a une performance à offrir, c’est le meilleur timing!  Pour les activités de de communication, on préfère la Phase Disséminatrice.  Le Dernier Quartier demande de s’arrêter pour un état de situation et un réorientation en vue du prochain cycle.  On se retire, on termine et on ferme, lors de la Phase Balsamique.

(**Extrait de l’Agenda Soli-lunaire 2017 )

Cartes du ciel : Astrodienst (Site Web)

Photo Rêve:  Pixabay

©MGemme

Publicités

1 thought on “Le Grand Rêve (Réflexion autour de la Lunaison du 26 février 2017)”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s