Cycle de la Lune, Lunaisons

Être ce que nous sommes… (Lunaison du 26 avril 2017)

Mercredi matin (heure du Québec), moment du renouveau mensuel; rencontre du Soleil et de la Lune, dans le signe du Taureau.  Et oh, la Lune est «Exaltée» en Taureau. Et elle est… exaltante!  🙂

Les valeurs lunaires sont donc naturellement confortables dans ce signe.  Valorisation de la sensibilité, de la douceur de vivre, de la sensualité.  C’est le mois pour enraciner, stabiliser, organiser mais aussi, ancrer dans la beauté (Vénus, planète maîtresse du signe du Taureau).

La proximité de Mercure et d’Uranus ajoute une nervosité mais aussi, une belle originalité. Des projets innovateurs, des collaborations inusitées peuvent naître autour de cette prochaine Lunaison. Dans le signe du Taureau, les choses «prennent forme». Noter le beau grand trigone former par Mercure-Uranus, Saturne et le Noeud Nord. Si ces projets ont en plus une portée «collective» et un fondement basé sur la justice et l’équité, ils seront grandement facilités dans l’avenir. Loi du Karma.

L’Image Sabian symbolique associée à la rencontre Soleil-Lune est :

La femme de Samarie rencontre Jésus près du puits ancestral.

Il s’agit d’une rencontre inusité en Jésus et une femme qui est aux prises avec une triple exclusion :  «simple» femme + Samaritaine + statut social ambigu…

Voici  l’occasion de réfléchir sur nos «étiquettes» sociales individuelles et collectives; nos préjugés (sexistes, racistes, culturels, religieux…) tenaces.  Qui sont les «exclus» dans notre monde moderne?  La signature uranienne de cette Nouvelle Lune évoque la remise en question radicale d’un statut quo et le désir profond d’aller de l’avant.  Rudyar écrivait que ce degré était la rencontre entre le passé, ciment du quotidien et la manifestation d’un futur encore mystérieux,mais aussi révélateur. Mois où nous devons choisir entre «Tradition» et «Transformation».

La conjonction de la Nouvelle Lune avec l’étoile fixe Hamal, exige de bien canaliser l’agressivité afin que l’énergie déployée puisse bien servir les bonnes causes. Cette étoile demande aussi de travailler sur le pardon. Travailler sur ce qui nous uni plutôt que sur ce qui nous sépare. Les valeurs associées au signe du Taureau ne sont pas strictement matérielles; elles sont aussi affectives.

Juger ne procure pas la sérénité. En condamnant l’autre, nous pressentons que nous-mêmes sommes imparfaits. Ainsi, renoncer au jugement, à la condamnation conduit à la paix intérieur:  laissons les autres être ce qu’ils sont et nous pouvons, nous aussi, être ce que nous sommes.  Anselm Grün.

Être ce que nous sommes, plonger dans notre nature profonde et s’élever ainsi, au-delà des préjugés et des passions aveugles. 

S’interroger sur nos motivations, nos répulsions. Prendre conscience de ses propres pulsions négatives et destructrices, de sa propre part d’ombre (Polarité Taureau-Scorpion).

Se connaître soi-même, c’est alors connaître l’humanité, mais aussi le cosmos et le divin qui se dévoile au plus intime de soi. Frédéric Lenoir, Petit traité de vie intérieure.

 

Phases lunaires du mois :

Phase du Croissant : 29 avril
Premier Quartier : 2 mai
Phase Gibbeuse: 6 mai
Pleine Lune : 10 mai
Phase Disséminatrice : 14 mai
Dernier Quartier : 18 mai
Balsamique: 22 mai
Nouvelle Lune : 25 mai 

 

©MGemme

 

Publicités

1 thought on “Être ce que nous sommes… (Lunaison du 26 avril 2017)”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s