Transits et progressions planétaires

L’année 2018…

On peut difficilement étudier les transits planétaires d’une année précise sans situer ceux-ci dans un contexte plus élargi. Le contexte «élargi» implique ici, Pluton en Capricorne, Uranus qui entre dans le signe du Taureau, Neptune dans le signe des Poissons. Ces planètes transpersonnelles ont une portée collective et leur mouvement lent, est en lien avec les changements et les transformations de nos psychés à tous.

Depuis 2008, l’arrivée de Pluton dans le signe du Capricorne modifie les structures de nos systèmes (politique, économique…), de nos organisations  (les grosses corporations…). À Pluton, s’ajoute désormais l’énergie de Saturne. Le 19 décembre dernier pour être précis, Saturne est entré dans le signe du Capricorne.  En 2020, nous assisterons à la grande rencontre Jupiter-Saturne-Pluton.  Tous les astrologues s’accordent pour dire que 2020 constituera un virage important de notre civilisation. Les conjonctions Saturne-Pluton sont associées à d’importants changements historiques et culturels. Je reviendrai sur l’histoire et l’ouvrage de Richard Tarnas; Cosmos and Psyche.

Les changements que la Terre connaît depuis 2008 ne sont pas que politiques et climatiques, il semble qu’is soient aussi électromagnétiques, énergétiques et vibratoires. Notre Terre est dans un processus de transformation et nous sommes aussi, en pleine mutation.  J’aime bien la description de la journaliste et médium Patricia Darré :

« Nous commençons à ouvrir une porte sur le nouveau, ce qui ne se fait pas sans un certain sentiment de stress et d’anxiété. C’est un changement total, avec de nouveaux ressentis et des aspirations nouvelles. (…) les repères que l’on avait bâtis comme étant inéluctables ne le sont plus. (…) les schémas à la base de nos sociétés sont bousculés et se désagrèrent progressivement. Les nouvelles énergies apportent un changement de paradigme et la société telle qu’on la connaît ne peut être conservée. Un souffle nouveau arrive et commence à balayer nos vieux systèmes et nos repères habituels qui ne sont plus adaptés. »

Nous devons nous repositionner dans ce nouveau monde et trouver un nouvel équilibre. Ce qui ne peut se faire à l’intérieur d’une seule année!

Dans un thème natal, la planète Saturne est décrit à la fois comme le « Seigneur du Karma » (le retour sur ses actions ou non-actions selon le cas), ou « le Gardien du Seuil ». Dans ce dernier cas, celui qui accepte les leçons de Saturne détient les clés de la porte qui permet éventuellement, d’atteindre la liberté à travers la connaissance de soi».

Saturne symbolise un processus psychique autant qu’un certain genre d’expérience. Il n’est pas simplement une représentation de la souffrance, de la restriction et de la discipline; il symbolise également le processus psychique, propre à tous les êtres humains, par lequel l’expérience de la souffrance, de la restriction et de la discipline devient un moyen d’accomplissement et d’éveil de la conscience.» (Liz Green)

L’archétype Capricorne-Saturne s’exprime aux travers des lois, des normes, des régulations que les sociétés établissent. Culturellement cela implique aussi les tabous, les us et coutumes des peuples, des nations. Les frontières entre les pays sont aussi associées à Saturne.  Tous ces sujets pourraient être plus fortement débattus.

Personnellement, je crois que le passage de Saturne en Capricorne nous amènera à nous questionner sur la portion de nous qui est conditionné, réprimé, rigidifié et sclérosé. Le Capricorne symbolise le besoin de changer et d’éliminer tout ce qui est désuet et figé dans le temps.  Changer implique de vivre avec une certaine insécurité. On pourra voir le «vieux monde» résister fortement aux changements nécessaires dans les deux prochaines années. Nous sommes tous des produits du «vieux monde» et nous devrons tous accepter le travail de Saturne; devenir émotionnellement mature et responsable, apte à assumer les responsabilités de nos gestes et de nos actions. Saturne exige d’avoir  les yeux bien ouverts sur la réalité. Il nous faudra aussi reconnaître notre dépendance à un pouvoir «extérieur», souvent de façade; statut social, professionnel, économique… Sérieusement, qui est aux commandes actuellement de nos vies individuelles et collectives?

Avec l’arrivée d’Uranus en Taureau (16 mai ), plusieurs astrologues prédisent que les préoccupations écologiques seront plus importantes. Des initiatives novatrices et de nouvelles manières d’utiliser la technologie (Uranus) au service des changements climatiques. Les sept années où Uranus transitera le signe du Taureau, nous pourrions assister à des révolutions; agraires et économiques importantes. Restructuration de notre planète.

De septembre 2017 à novembre 2018, Jupiter transite le signe du Scorpion. Sur le plan individuel, il s’agit d’une occasion parfaite à l’exploration de soi dans les profondeurs. Transit qui transforme à partir de la noirceur et de ce qui est caché. Depuis septembre 2017, ce transit coincide avec la vague de dénonciation d’abus de pouvoir et d’agressions sexuelles à travers le monde (le mouvement #metoo aura été l’un des plus grands bénéfices de 2017!). Jusqu’en novembre, le processus «d’épuration», de «nettoyage» se poursuivra. Il faut préparer le terrain pour l’arrivée de Jupiter en Sagittaire en novembre!

« Il s’agit donc pour chacun d’entre nous de se défaire de sa vieille peau et d’opérer une mue progressive, petit à petit, centimètre par centimère. (…) Ce changement de fréquence fait que nous devons faire des choix de vie de qualité, aller à l’essentiel pour soi et nous débarrasser de tout ce qui nous freine. C’est un grand nettoyage qu’il nous est demandé de faire pour avancer. » (P. Darré)

L’année 2018 est aussi une année «d’Eau» avec Neptune en Poissons qui forme un trigone avec Jupiter (Scorpion) actif à l’été 2018. Transit qui favorise le rêve, l’imagination et qui rend plus perméable aux influences du monde subtil. Transit inspirant qui ouvre les portes du ciel et qui nous permet de sentir la force du lien qui nous relie.

Pour terminer, voici une citation qui synthétise bien à mon avis, le climat astrologique de 2018 :

« Chaque pensée que nous dégageons,
Chaque action que nous engrangeons,
Chaque erreur que nous commettons,
a des répercussions sur l’Univers tout entier.
Les ruptures de liens n’existent pas;
elles ne sont qu’illusions dans cet Univers où nous sommes indéniablement tous reliés. » (S. Brossillons)

 

Quelques moments clés de l’année 2018

  • Éclipse lunaire totale, le 31 janvier
  • Éclipse solaire partiel, le 15 février
  • Chiron entre en Bélier, le 17 avril
  • Uranus, entrée dans le signe du Taureau, le 16 mai
  • Mars rétrograde du 26 juin au 27 août
  • Éclipse solaire partielle, 12-13 juillet
  • Éclipse lunaire totale, le 27 juillet
  • Éclipse solaire partielle, le 11 août
  • Vénus rétrograde, du 5 octobre au 17 novembre
  • Jupiter entrée en Sagittaire, le 8 novembre

Références :

Saturne : Un regard nouveau sur un vieux démon, Liz Green, Éditions Dervy.

N’ayez pas peur de la vie, Patricia Darré, Éditions Michel Lafond.

Photos libres de droit : Pixabay

©MGemme, 2018.

4 réflexions au sujet de “L’année 2018…”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s