Transits 2020

La rencontre Saturne-Pluton…

peace-529380_1280.jpg

L’année 2020 vient tout juste de commencer et déjà, les événements mondiaux nous mettent sur les dents;

  • Allons-nous vers une 3e guerre mondiale ? Une chose semble en tout cas certaine : tous les plus hauts dignitaires du régime iranien ont fait une promesse. Celle de venger la mort du général Qassem Soleimani. > https://www.rtbf.be/info/monde/detail_iran-usa-allons-nous-vers-une-3e-guerre-mondiale?id=10399630
  • L’armée russe a annoncé, ce vendredi 27 décembre, la « mise en service » de son premier régiment de missiles hypersoniques Avangard, l’une des nouvelles armes développées par Moscou et vantées par le président Vladimir Poutine comme « pratiquement invincibles ».

Je m’étais engagé à revenir sur les transits planétaires importants de 2020 (voir article : Survol astrologique de 2020 ).    Voici donc quelques informations sur la rencontre de Saturne et de Pluton qui peuvent nous mettent sur la piste de quelques scénarios potentiels;

C’est précisément le 12 janvier 2020, que se produira la rencontre de Saturne avec Pluton (en Capricorne) initiant un nouveau cycle de 34 ans. Les périodes Saturne-Pluton (conjonction/opposition/carré) sont caractérisées par une forte détermination individuelle et collective. Qualité de volonté implacable, de courage et de sacrifice.

L’archétype de Saturne force les choses à se conclure et nous ramène aux réalités existentielles comme le vieillissement, la mort, le travail, le devoir, la souffrance, le temps qui s’écoule, le passé, la sagesse de l’expérience… Il est associé aux qualités d’autorité, de solidité, de sécurité, de fiabilité, de tradition établie, de statut quo et d’ordre.

L’archétype de Pluton est associé aux concepts; de transformation, d’évolution, de destruction, de jeux de pouvoir, de courants souterrains puissants, d’intensité émotionnelle.

L’association des deux planètes représente une des plus puissante (et sérieuse!) énergie qu’un individu (et une société) peut expérimenter. L’action de Saturne sur Pluton et réciproquement peut permettre l’émergence d’une Ombre (individuelle et collective) importante.  Sous ce transit, nous devons assumer la responsabilité de toute impulsion à vouloir exercer un pouvoir et une domination sur les autres. Il nous faut examiner les forces et les motivations psychologiques qui sous-tendent ces pulsions. Dommage que plusieurs dirigeants politiques n’aient pas la conscience nécessaire pour faire un examen de conscience.

Historiquement le cycle Saturne-Pluton est associé à des époques de climat géopolitique extrêmement tendu (voir menaçant). L’astrologue (aussi historien et philosophe) Richard Tarnas, démontre (dans son livre Psyche and Cosmos) que le cycle Saturne-Pluton a souvent coïncidé avec des événements qui déterminent les fondements de notre civilisation et ce, pendant plusieurs décennies (les transits Saturne-Pluton augmentent les énergies de guerre et de terrorisme). Quelques événements mondiaux associés au cycle Saturne-Pluton;

  • Saturne conjonction Pluton, 1913-1916; développement et le déclenchement de la Première Guerre Mondiale;
  • Saturne carré Pluton, 1921-1923; émergence du fascisme et du totalitarisme;
  • Saturne opposition Pluton, 1930-1933; montée du nazisme, invasion japonaise de la Mandchourie, le Grand Tournant de Staline et la Grande dépression des années 30;
  • Saturne carré Pluton, 1939-1941; début de la Deuxième Guerre Mondiale;
  • Saturne conjonction Pluton, 1946-1948; la Guerre Froide, le Rideau de Fer…
  • Saturne opposition Saturne, 1965-1966; émeutes, coups d’état, Guerre du Vietnam…
  • Saturne conjonction Pluton, 1980-1984; la menace nucléaire…

Le complexe Saturne-Pluton oblige semble pousser la psyché au niveau individuel et collectif à questionner notre conscience morale. L’année 2020 exigera un courage remarquable.  Le psychiatre Stanislav Grof associe le complexe Saturne-Pluton à l’Ombre Cosmique. Culturellement, cet archétype prend la forme de Kali, de Lucifer, de Loki, de Lilith. Il s’agit d’une confrontation avec les forces les plus destructives de l’univers. À la lueur des événements historiques survenus lors des transits de Saturne-Pluton, nous pouvons affirmer qu’il y a une énergie «apocalyptique» associée à ce cycle.

 

Créer la paix

Il me semble urgent de mettre la paix au coeur de notre vie (en dépit de toute la négativité régnante).  La paix en soi d’abord; à l’aide de la prière et de la méditation.

«La paix n’est pas seulement de se sentir bien, calme et sans souci pendant un moment, c’est quelque chose de beaucoup plus profond, de beaucoup plus précieux…
La paix n’adviendra dans le monde que le jour où chaque être humain travaillera à l’installer d’abord en lui-même, dans ses pensées, ses sentiments et ses actes.»
Omraam Mikhaël Aïvanhov

Sur le plan collectif, il me semble judicieux de créer un égrégore de paix. Un égrégore «fécond» de ceux qui élèvent la conscience et qui s’efforcent d’unir, de rassembler. «Ce sont des énergies utiles à la communauté mondiale, qui prennent la forme de courants de psychologie humaniste, d’associations humanitaires ou de mouvements spirituels contemporains.»

Mais… plus précisément, qu’est-ce qu’un égrégore?

«Un égrégore est produit par un puissant courant de pensée collective. Lorsque plusieurs personnes se focalisent ensemble sur un même objet, avec une même intensité, ils développent une énergie commune. Nous connaissons tous cet effet stimulant, éprouvé lorsque l’on partage avec d’autres un projet passionnant ou un moment fort. L’activité concentrée rassemble les intentions de chacun en une conscience collective, qui semble porter le groupe. Mais derrière l’impression personnelle, un processus réglé se déroule entre nous.» 

« Dès lors qu’au moins deux personnes partagent une vision, elles forment un égrégore. Certains auront une durée de vie courte, d’autres traverseront les siècles : une histoire d’amour peut durer quelques jours, l’égrégore de l’église catholique a plus de 2000 ans », nous dit Alain Brêthes qui a beaucoup écrit sur le phénomène. L’auteur a répertorié les égrégores en trois catégories. Les égrégores neutres sont les plus nombreux. Ce sont les amicales de quartiers, les cercles professionnels ou les groupes d’amis de longue date. Ces égrégores ne sont pas très inductifs sur le plan de la pensée. Les gens partagent des choses mais vivent leur quotidien sans que cela n’ait de réelle incidence sur leur psyché.

«Ensuite, nous trouvons les égrégores dits « limitatifs » ; ce sont les égrégores de l’égo. L’individu se doit d’adopter les croyances et schémas comportementaux du groupe. C’est le cas des partis politiques, des religions. Ces dernières sont sans doute les égrégores les plus puissants car les plus longuement et largement partagés. L’égrégore s’appuie souvent sur une représentation. Et, de tous temps, les sociétés ont associé leur conviction à une symbolique forte. Or, le symbole c’est justement l’être humain qui projette sa pensée.»

(INREES https://www.inrees.com/articles/Egregore-conscience-partagee/)

Et si nous traversions ce transit de Saturne-Pluton avec la volonté de transformer nos égrégores limitatifs?

Vidéo suggérée pour une explication claire et succincte d’un égrégore :

 

Photo : Pixabay

©MGemme, 2020.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s