Zodiaque

Les Gémeaux

zodiac-sign-4374407_1920

L’influence prépondérante des Gémeaux dans un thème, soit que le Soleil, la Lune ou un amas de planètes se trouvent dans ce signe, se traduit par l’activité transmissive et transformatrice, la mobilité, la fugacité des phénomènes, l’inspiration, l’imagination créatrice, des dispositions inventives dans le domaine pratique ou dans celui de l’art, du rythme ou de la poésie.

Le type Gémeaux est généralement dominé par une idée qu’il se sent poussé à formuler ou à mettre en action. Qu’il soit inspiré à donner le jour à une création artistique, ou qu’il trouve un moyen pratique pour sortir d’une situation difficile, ses actes ont cela de particulier qu’il ne le prémédite guère; ils découlent spontanément des idées qui lui «viennent», qui procèdent souvent par jets ou par bonds de l’infini où il plonge ses racines et naissent de son subconscient, sans que sa volonté y ait une grande part, mais plutôt à l’appel instinctif du désir.

Si les Gémeaux sont souvent d’une moralité peu conventionnelle, c’est qu’ils sentent et pensent en dehors des cadres de lois humaines. En marge des lois, ils peuvent être génies ou maîtres larrons. Ce type donne les génies créateurs dans le domaine pratique: savants, inventeurs, ingénieurs ou ingénieux, hommes d’affaires d’avant-garde dont les idées révolutionnent l’économie. Puis, plus bas dans cette échelle les débrouillards et encore plus bas, les dégénérés (Trump!) qui exploitent dans un sens égoïste ou destructif leur don de voyance ou de persuasion, les hâbleurs, les roublards, les filous.

Les Gémeaux présidaient aux danses et jeux publics. Ils étaient les patrons des bardes, des poètes, des cavaliers et des voyageurs (inspiration, art, mouvement, rythme, sont des caractéristiques de l’élément Air). L’étymologie du mot Gémeaux est très claire. Il vient du latin GEMINUS (gémeaux), évidemment apparenté à GAMOS (mariage en grec). En allemand, GEMAHL (serait en rapport avec frère ou soeur), ou GEM (appareiller, unir). En sanscrit, le signe des Gémeaux se dit MITHUNAM, qui signifie l’union des principes masculin et féminin.

Enfin, dans la plupart des mythologies, on trouve des dieux jumelés. Il est attribué aux humains nés jumeaux, des pouvoirs spéciaux. Chez les Iroquois par exemple, les jumeaux sont considérés comme doués d’inspiration divinatrice, capable de se métamorphoser en animaux et dotés de pouvoirs guérisseurs. Dans certaines cultures, on les craint car ils représentent des forces puissantes.

Les jumeaux symbolisent nos oppositions internes et notre combat pour les surmonter. Le dualisme surmonté, il ne demeure qu’une unité et qu’une harmonie intérieure. La saison des Gémeaux est donc une bonne période pour travailler ses divisions internes et ses ambivalences.

Source : Le Zodiaque; clef de l’ontologie appliqué à la psychologie, Marcelle Sénard, France: Paris, Éditions Traditionnelles.

Image: Pixabay

À lire également…

Mercure, l’enfant du Soleil et de la Lune

L’extension vigoureuse de l’Être (signe des Gémeaux)

Le Don des Gémeaux; la non ingérence

Les Gémeaux; perception mentale du monde

Castor et Pollux

 

MGemme, 2020.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s